Cette petite soeur qui a chamboulé sa vie

Chevelu et zibourline, c’est une grande histoire! Comme toutes les relations frère/soeur d’ailleurs!

Devenir grand frère ou grande soeur n’est pas chose aisée… Surtout quand on est l’ainé!
Etant moi-même ainée d’une très grande famille(nous sommes 6 enfants), je n’ai jamais eu l’impression d’avoir été malheureuse à l’arrivée de mes petites soeurs et frère, bien au contraire.a vrai dire, ma première jeune soeur a debarque 14 mois après moi, autant te dire que j’ai pas eu trop, trop le temps d’accaparer ma mère pour moi toute seule, surtout que celle-ci était encore étudiante…
J’ai vécu ma jeunesse dans des cris d’enfants, dans des échanges constants et avec des parties de jeu, plus folles et inventives les unes que les autres, car c’est bien connu, plus on est de fou, plus on rit(et plus on fait des conneries)!

Quand je suis tombée enceinte de zibourline, j’étais heureuse, j’avais le sentiment d' »offrir » du bonheur à mon premier loulou, des parties de jeu intenses et géniales en perspective!Du partage, certes, parfois de la jalousie ou de l’envie pour un jouet, mais la chance inouïe de ne pas être seul .
Je me souviens avoir été choquée par le propos d’une nana sur mon facebook qui m’avait sorti : »on ne fait pas un deuxième pour amuser le premier… » A quelques mots près, c’était ça…
Coup de massue…

J’avais jamais eu l’impression de prendre mes petites soeurs pour des jouets…une fratrie, c’est du soutien sans faille, des moments d’échange incroyables mais pas de l’instrumentalisation comme le sous-tendait cette personne(je ne sais plus qui c’est d’ailleurs…)…

la grossesse s’est passée à merveille, chevelu était en plein terrible two mais étant le seul et l’unique loulou de notre vie, il était relativement gérable… Bien entendu, j’étais focalisée sur mon ventre, sur mon bébé à venir, mais mon ti loulou avait toujours sa place.
Etant encore petit(et surtout, restant dans le deni), il n’a pas une seule fois emis l’idée que maman avait un bébé dans le ventre. Il l’a royalement ignoré…
A côté de cela, j’entendais des copines dans la même situation qui ne tarissaient pas d’éloges au sujet du premier qui imaginait des tas de choses au sujet de leur bb à venir, qu’ils voulaient offrir des choses au bébé dans le vent de maman, qui faisaient des choses pour bébé… Et le mien, rien nada… Bien au contraire, il ne se gênait pas de se vautrer sur mon ventre, évitait soigneusement le sujet etc…
Cela aurait du me mettre la puce à l’oreille… Chevelu allait souffrir à sa manière de l’arrivee de notre toute petite dernière… Il ne voulait clairement pas en entendre parler :(.

petit chevelu a eu deux premières années de vie entre parenthèses…
Une arrivee précoce dans un couple fraîchement né et beaucoup d’attente car maman devait gérer beaucoup de choses professionnellement. Il a été calme, a attendu, a laissé maman préparer des heures durantes sa classe, son mémoire, ses fiches de prep, son inspection…

Et quand maman a enfin pu être pleinement disponible, petite zibourline a vu le jour, accaparant à nouveau l’interêt maternel .

Avec le recul, je suis très peinée pour lui et je m’en veux monstrueusement. Le travail ne devrait jamais alienner nos relations avec nos bébés… »tout se joue avant 3 ans »… Ce n’est pas qu’un titre de livre…C’est tellement vrai!

la première année de zibourline

Chevelu n’a jamais cache sa jalousie envers sa soeur. Et pourtant, je voyais bien l’amour qu’il ressentait pour elle… Mais la jalousie et la peine de devoir partager une maman enfin disponible suplantait le reste…
A cela s’ajoutait une nourrice qui l’avait choyé seul toutes les matinées et les après midi et qui accueillait dès lors son envahissante soeur en même temps que lui…il perdait son exclusivité partout! Il devait partager PARTOUT!
Quand on y pense, c’est quand même une sacrée épreuve sentimentalement parlant!
Toute petite, il était très brusque avec elle ou ne la calculait pas…Quand elle était dans nos bras, il réclamait le même traitement de faveur.
Lorsqu’elle a commence à être en interaction avec nous, à nous faire rire, cela lui arrivait de pleurer de peine ou de faire une connerie pour attirer notre attention.Et il obtenait l’effet inverse, à savoir une reprimande laquelle, quand on s’y penche de plus près, est une forme d’attention…

Nous étions toujours sur le qui-vive, prêts à intervenir au moindre cri de notre petiote…

Et ça marchait à merveille! Valentin se faisait gronder au moindre cri de la zibourline…

sauf qu’un jour…

Nous avons découvert le manège machiavélique de la jujette!
Un jour où julia pleurait, j’intervins… Namour m’arrêta immédiatement: chevelu n’a rien fait, zibourline veut juste un jouet avec lequel jouait valentin et faisait semblant d’être malmenée…

Interessant…très interessant………..

Cette demoiselle avait donc compris le pouvoir qu’elle avait sur nous, sur lui…elle n’était pas si « petite » et angelique…

et maintenant, ca se passe comment?

Maintenant, nous faisons les arbitres…sache que deux grumeaux avec peu d’écart d’âge voudront toujours le même jouet…c’est une règle absolue!

Chevelu s’est beaucoup calmé vis à vis de sa soeur. Il est toujours ravi de la retrouver après l’école, l’embrasse, la surnomme juju ou petite chérie, ca lui arrive même de dire qu’elle est mignonne.
Le matin, il est heureux lorsqu’elle se réveille.
Il aime sa compagnie…

Bien entendu, quand il désire un jouet, il n’y va pas de main morte et n’hésite pas à la faire valdinguer.mais de son côté la chipie fait exprès de le tapoter ou de se mettre devant lui lorsqu’il regarde un dvd.
Elle le cherche, elle ne le craint pas, elle passe sa vie coller à lui et ça, à mon sens, c’est la preuve que non seulement elle ne le craint pas mais qu’elle aime sa compagnie et leurs jeux…
D’ailleurs, nous avons remarqué que cette chipie n’hésitait pas à lui mettre un coup en douce, quand nous ne la regardions pas….

association de malfaiteurs

« ils se liguent contre moi! »

Telle est la phrase prononcée par namour hier soir…

Hier, je suis partie 6 heures en fin de journée laissant seul papa d’amour avec les grumeaux.
Rien d’exceptionnel, papa d’amour a l’habitude, il gère la fougère…
Quand je suis rentrée, il me dit qu’ils ont alterné chamailleries et conneries à l’unisson…incapables de se descotcher, toujours collés, toujours une partie de corps en contact…incroyable, et emouvant!

Les deux grumeaux se sont trouvés des passion communes:
– depuis peu, ils font des bêtises ensemble( l’un entrainant l’autre ou inversement…ca marche dans les deux sens…)
-depuis peu, ils font des courses de voiture(!!!!!!)…
– depuis peu, ils se mettent dans le même fauteuil pour les dessins animés.
-depuis peu, ils se font des gros câlins…
-depuis peu, ils s’isolent a deux pour jouer ensemble dans la chambre de l’un ou l’autre…

la relation frère/soeur

Dans le cas de valou et julia, ce fût compliqué….une maman qui allait mal, qui travaillait beaucoup, qui préparait son mariage…et qui ne voyait pas les besoins de son petit garçon qu’elle imaginait déjà « grand » (syndrôme de l’ainée d’une grande famille…?)…

A la rentrée, coincidant avec la première de chevelu, j’ai pris les choses à bras le corps.j’ai refilé la zibourline très souvent à son papa et j’ai consacré énormément de temps à chevelu. Nous avons discute…beaucoup… Avec des mots d’adultes, avec des mots d’enfants, avec des gestes…

Et chevelu a compris tout l’amour que lui portait sa maman… Et toute la peine qu’elle avait eprouvé d’avoir pris conscience de ses « negligences ».

aujourd’hui

Un chevelu qui dit je t’aime à tout va, à papa, maman, à juju…

Une pirouette qui joue et rit des blagues de son frère…

Une relation, un équilibre pas évident à construire…on voudrait toutes voir nos enfants s’aimer comme nous les aimons…

Si chevelu était un bloggokid, il dirait qu’il est super content de faire la course avec sa petite soeur de 18 mois.

Avoir un petit frère ou une petite soeur n’est pas un évènement anodin dans la vie d’un enfant…

20121209-222547.jpg

20121209-222654.jpg

20121209-222739.jpg

20121209-223115.jpg

20121209-223306.jpg

6 réflexions sur “Cette petite soeur qui a chamboulé sa vie

  1. Audrey Dom dit :

    Toujours tres sympas tes articles !
    Effectivement c’ets aps simple tout ca, mais moi je me souviens aussi des moments passés avec mes freres et c’etait tellement bien de pas joeur seule 🙂
    Plus ils vont grandir, plus ils vont jouer ensemble tranquillement dans leur chambre, vous aurez aussi des moments de tranquilité. En tout cas c’est bien quez vous soyez à l’écoute à ce point de vos enfants, d’essayer d’arranger les choses et de se remettre en question comme vous le faites.

    Et effectivement, il faut mettre de coté le travail, mais ca je n’arrive pas à le faire. Meme sans enfant, je me prends la tête sur le travail quand quelque chose ne va pas comme cette semaine et ca prend des proportions enormes, et je m’en veux pour ca. Faut qu’on fasse la part des choses, malheureusement notre travail est tres prenant dans la vie personnelle.
    Gros bisous a vous 🙂

  2. Sandra SB dit :

    Compliqué la vie de grand frère quand on a 2-3 ans … Y’a de nombreux passages que j’aurai pu écrire ! Pas tous parce qu’évidemment tout n’est pas identique mais de nombreux passages …
    Passer du centre du monde de TOUT le monde ( papa, maman, papi, mamie, sa marraine …) a grand frère qui doit en plus « faire attention, ne pas faire de bruit, comprendre que maman est fatiguée … » c’est une grosse épreuve !
    Mais apparemment chevelu gère la crise désormais !

    La relation frère/soeur ( et sœur/sœur 😉 ) y’a pas mieux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s