mon baby blues à moi…

Mon baby blues à moi…

C’est une réeddition, ce n’est plus d’actualité mais j’avais aimé cet article de mon ancien blog et je souhaitais le voir ici :).

baby blues ou dépression du post partum…

L’arrivée d’un bébé, d’une petite fille tant désirée ne PEUT qu’apporter joie bonheur et équilibre…

C’est du moins ce que l’on pense…

Attends, tu as LA chance d’avoir une petite fille en pleine santé, cadette d’un petit garçon, le choix du roi en somme…Mais ça ne va pas…et tu ne comprends pas POURQUOI ça ne va pas.

Je me souviens de mes premiers jours avec ma nouvelle petite merveille…sI BELLE, si douce, si….comme je l’aurais imaginée…La bulle protectrice de la maternité où nous n’étions que 4 mamans en tout et pour tout… Le calme,le silence, les têtes à têtes avec ma bien aimée….

Un accouchement certes, bien remuant(en même temps, c’est pas la thalasso qu’on nous promet, mais j’esperais au moins la fameuse piqure libératrice!!), et une chute hormonale phénoménale en rentrant.

Nous n’étions plus 3 mais bel et bien 4 et je n’avais pas appris par coeur cette addition!

Le tourbillon des premières semaines…Visites, visites et RE visites….Tout le monde vient prendre de tes nouvelles, débarque à la maison(c’est gentil, je ne dis pas le contraire, ca me touche), et là, c’est la valse des cafés à faire, des cernes à estomper, des allumettes à replacer entre les paupières…On tient…On tient…et….

parfois, on craque…

BABY BLUES…encore un mot emporté outre atlantique pour tout simplement dire: « tu chouines et tu sais pas pourquoi! »

La pub bledina? elle te fait pleurer…Un film avec une femme enceinte? tu pleures…une tasse mal lavée dans ton lave vaisselle? devine…..tu pleures….

 

Mais qui a inventé ces hormones???

Même un an après, je suis capable de chouiner devant « tous ensemble »(emission que j’aborrhe, pas pour le principe mais à cause du Marc Emannuel qui M HORRIPILE!!!!!).

 

Mais voilà, pendant deux semaines, tout le monde veut te voir pour admirer ton tout petit, et y’a plus que lui qui compte, et toi, avec tes habitudes de femme enceinte dont tout le monde se souciait, c’est la douche froide…

Et puis ce qu’il y a d’amusant, c’est que tout ce petit monde, après t’avoir fait le remake des envahisseurs de l’espace, apres avoir largement contribué à ta fatigue(bah oui, bébé fait ses nuits à la sortie de la maternité, c’est un leurre que certaines mamans TREEEEEES MAL INTENTIONnees essaient de faire croire….), et bien, y’a plus personne quand quelques semaines/mois après TU as enfin besoin de voir du monde, d’avoir une vie sociale!

 

Faut comprendre….Une maman n’est elle pas sensée être heureuse? n’est il pas plus beau moment dans une vie de femme?

Pas si simple…

Pour mon blondinet, les choses se sont faites avec une facilité enfantine…C’était un bébé boudha…Calme…gentil…Et qui a fait ses nuits à 3 mois.

 

Ma zibourline, ca a été une toute autre histoire…

Et d’ailleurs, je n’ai rien compris! Julia, je la désirais du plus profond de mon être…Une fille…UNE FILLE!

Sauf que mamzelle n’a pas été d’une simplicité renversante….des heures de réveils nocturnes, un RGO, et surtout indissociable de mes bras…Oups…difficile quand on a un premier qui ne comprend pas pourquoi maman a  constamment ce petit truc pleurant dans ses bras!

 

Alors, j’ai eu des oreilles attentives pour m’écouter quand ca n’allait pas…Elles m’ont écoutées un mois, deux mois, trois mois….Sauf que passé ce délai pas le choix….On ne comprenait plus que le moral soit en dent de scie alors j’ai cherché d’autres exhutoires…. »c’est quoi ton problème »!(si seulement je le savais)….

8 mois, ca a duré 8 mois….Etrangement lié au fait que Julia ne faisait pas ses nuits…La fatigue est le pire ennemi de la maternité harmonieuse et détendue… Je me suis entendue sortir des choses aberrantes telles que « je veux mourrrrrir tellement je suis faaaa ti guéeeeeeeeeeeee ».C’est une des choses qui m’a le plus marqué dans la période nourrisson!

Nouvelles mamans, je crois qu’un baby blues ou même une déprime post partum sont une réalité que nous ne pouvons nier…Ne laissez personne vous dire que c’est anormal et si vous ne trouvez plus oreille bienveillante, tournez vous vers des personnes ayant plus de recul.

 

L’instinct et l’amour maternel n’est pas simple…tout est une histoire de contexte et de liens…

 

Aujourd’hui, tout va bien, incroyablement bien, après ce passage à vide de 8 mois qui m’a valu bien des déceptions.

Julia est un amour de petite fille d’une simplicité renversante. Nous sommes très proches toutes les deux. Enfin, comme une mère et sa petite fille quoi.

Image

 

 

4 réflexions sur “mon baby blues à moi…

  1. Mamie Clo dit :

    Oh, comme je me souviens de cette époque, et des premières vacances de ta Zibourline chez Mamie et papi …..finalement, tout s’est bien arrangé!
    Voilà qu’elle approche de ses deux ans, déjà .

  2. Maman Dinde dit :

    J’ai eu un bon gros baby blues qui s’est terminé il y a 2 semaines environ, avec crises d’angoisses, psy and co. Je comprends! je crois vraiment que c’est lié aux nuits aussi, et à plein d’autres choses. Comme toi, je n’avais pas connu ça pour la grande. Mais l’arrivée du 2e… c’est chaud!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s