J’aurais aimé être une lycéenne américaine…

Ou une pom-pom girl…

Enfin, dans mes rêves les plus fous, hein parce que le grand écart, on en est loin.tu vois une équerre? C’est bon, tu visualises? Bah je fais pas plus de l’angle droit à l’écart…ouaip, la loose…on en parle du fait que j’arrive pas à toucher mes pieds sans plier les genoux?Voilà, voilà…même mon doc’ quand il soigne mon hernie discale regulièrement tout au long de l’année(merci les études de sport), il dit que jsuis bizarrement fichue du dos.
Bref, maintenant que mon anatomie n’a plus de secret pour toi(autant pour moi, je n’ai jamais évoqué les épisios sur le blog… Non, même pas en rêve).

Je ne me présente plus, la série addict, et particulièrement celles qui sont américaines. Plus belle la life, j’ai jamais accroché.

J’avoue aimer particulièrement les séries un peu teenagers dans lesquelles les lycéens ont plus d’autonomie et de liberté que moi(en même temps la liberté avec deux grumeaux…), dans lesquelles ils semblent avoir 25 ans à 17 ans.

Aussi loin que jme souvienne, le lycée n’avait pas des airs du lycée de mystic fall, jme souviens même qu’on avait pas trop le droit de se bisouiller dans les couloirs.

En fait dans ce genre de série, t’as l’impression que c’est constamment la fête, une vie d’adulte avec des responsabilités d’ado(autant dire aucune, soyons honnêtes).

Toutes ces choses que j’envie:

-les nanas arrivent sapées comme des icônes de mode et sont hyper accessoirisées.

pour ma part, au lycée, j’avais des goûts vestimentaires approximatifs…je me souviens être venue avec une jupe en simili cuir argentée…oui, je sais, tu peux rire…

-les nanas sont super bien gaulées, mais genre trop quoi!et jdis ça, souvent la reine de la promo traite de grosses toutes celles qui dépassent le 36.
moi au lycée, j’étais un peu rondouille.Enfin j’exagère mais c’est avec la maternité que j’ai fondu

-leur teint est parfait, leurs cheveux sont soyeux longs et souvent blonds, elles vont à la manucure tous les soirs, chez le coiffeur avec maman toutes les semaines.
en troisième j’avais le cheveu gras et au lycée, des bout’s plein la figure

-très souvent, elle sort avec LE prof sexy du lycée.en cachette. Il pourrait aller en prison.
étonnament pas de prof sexy dans mes lycées. Si ce n’est un horrible prof de maths qui en 3 ème croyait que je faisais exprës d’être nulle en maths pour attirer son attention, qu’il me plaisait.Le mec était horrible,avait des poils sur la pomme d’adam, portait un gilet péruvien, sentait la mort et la biere, avait les cheveux gras…un vrai poème.

-« maman, je vais au cinéma avec damon, tu peux me donner 30 dollards » maman soRt le billet joyeusement, amuse toi bien ma chérie »
WTF 30 dollards??pour un ciné? Jme souviens avoir élaboré des stratégies dignes de la CIA pour avoir 5 euros pour manger à la cantoche au lycée( je mangeais un sandwich, la cantoche coûtait un bras et deux doigts de pieds)

– petit copain: passe par la fenêtre(oui, il y a toujours un arbre ou une liane près de la fenêtre de la teenager américaine), va se rincer l’oeil car la teenager a toujours une nuisette affriolante.
a cet âge et toujours d’ailleurs
Ce même petit copain est souvent plus viril et musclé que ton propre mari. Oui, c’est un joueur de football américain. Et même qu’en fait, elle l’a connu en lui faisant rattraper son travail en littérature. Le joueur de foot est très souvent menacé de quitter l’équipe s’il a pas A à sa dissert d’histoire.
mais sérieusement, qui a un A en dissert d’histoire? Je suis ni pompom girl ni joueur de foot et pourtant, je fais pas péter le A.

-diplôme: la teenager est FORcEMENT acceptée dans une prestigieuse université. D’ailleurs, elles ont toutes leur diplôme, même celles qui passent plus de temps à fricoter qu’à être en cours.

-bal de promo: c’est un peu l’occupation de l’année en fait. Elles en parlent tout le temps, ne vivent que pour ca, passent des heures à trouver la robe, le cavalier, la déco et la pub pour être élue reine de promo.

-les fêtes surprises avec leur lot de bière, de punch et de gobelets rouges et bleus. Les deux teens qui montent dans la chambre des parents pour leur première fois souvent loupée.

-alimentation: passent leur journée à grignoter et à boire des starbucks, des gros pots de glace quand elles dépriment, tout cela en restant minces…
On ne sait pas d’où elles sortent le financement maman mais ca chiffre!

-les lycéennes ont un casier. Décoré. Mais surtout il est en hauteur. Oui le lycéen américain n’est pas obligé de se vautrer dans le sac des autres pour trouver le sien. C’est sur, c’est moins classe…plus de chance de faire le sourire du plombier…

-en général, tout ce petit monde chante et dans les couloirs.

-ils prennent les cpe pour des cons sans avoir de problème.ca choque personne.

La liste est non exhaustive.

En fait, les teens américains, dans les séries, ce sont des minis adultes, version j’ai pas de problème d’adultes à gérer…

Le pire c’est qu’à presque 30 ans, je m’imagine bien porter des minijupes et faire des leçons de morale au prof de littérature, à lui clouer le bec.Draguer le prof de maths. Faire le mur par la liane de ma fenêtre.enfiler une robe digne du tapis rouge pour une soirée.

Bah quoi, on peut même plus blaguer?

Allez, jvous laisse, jdois aller déméler mon pompom de cheerleaders.

20130612-220515.jpg

N’oublions pas le super chapeau de la. « graduation ».
Hop, on le jette en l’air

20130612-220607.jpg

Promo

20130612-220636.jpg

Overlookée, minces et canons…

20130612-221050.jpg

Donnez moi un E donnez moi un L…donnez moi un o…

11 réflexions sur “J’aurais aimé être une lycéenne américaine…

  1. Vanette dit :

    N’aie aucun regret… la pom pom girl superbe, au teint magnifique, aux tenues irréprochables, à l’intelligence hors normes, à la camaraderie sans limite, celle que tout le monde adore… c’est en général celle qu’on assassine de la manière la plus violente qui soit (en général quand elle fait du baby sitting, ou quand elle va faire son footing seule dans un parc afin de garder sa ligne superbe) (le sport, c’est mal) !

    • les tribulations d'une poulette dit :

      Ahahahah jsuis morte de rire! C’est trop ça!
      Allez moi j aurais été la fille normal qui devient pompom girl mais comme ct une fille normale, elle se fait pas tuer, c’est l’héroïne! Ou alors jme transforme en vampire mais en vampire cool! Comment ça le scénario existe déjà?

  2. as a simple girl dit :

    Non mais grave !! Fan de séries américaines aussi !! J’aurai bien voulu avoir ça chez moi dans mon lycée (oui oui même les mecs qui sont vampires ou autre) même si souvent ça tourne mal (tromperies, meurtre, j’évite la prison parce que je suis trop belle etc…)

  3. Nanynail dit :

    je suis actuellement en train de regarder les freres scott … rha ! je me dis la meme chose. je sors du lycée (l’année dernière) et ça n’a jamais été comme ca ! m’enfin, c’était pas si mal non plus =p
    bisous

  4. satinelle dit :

    Aha excellent cet article ! C’est tellement ça !
    Toute mon adolescence je me suis demandée quand les garçons de ma classe ressembleraient enfin aux mecs des séries et plus à des gamins… Ben c’est jamais arrivé en fait… Puis après j’ai compris que c’était parce que les acteurs des séries en question avaient entre 25 et 30 ans ><

  5. beckymum dit :

    ahah on aurait toutes eu envie de vivre le rêve américain.. je me rattraperai avec ma fille connaîtra tout ça =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s