j’ai été… »indécise »…et j’ai lu

Yo les carpettes!

On s’connait?? Ca fait tellement longtemps, mets-tu de nouveau une encre sur ce blog, tu t’rappelles de moi?

J’avais laissé le blog en friche (tu sais, comme tes jambes en hiver quand tu ne vas pas à la piscine, que tu portes des leggings bien longs en cours de sport pour que ton prof ne se coupe pas en te soutenant le jambon) et puis, quand le printemps fût revenu, la bise partie etc, etc, la petite envie d’écrire a refait son apparition.

 

Indécise…

Une couverture pop art, du noir mêlé de rose pop, deux corps pressés, un aspect ombre et lumière qui laisse présupposer un peu de sentiments interdits et des passages qui feraient rougir ta maman…

« un coup de foudre au mauvais endroit, au mauvais moment »

Si tu connais un peu le genre littéraire, la couverture a tout de suite fait tilt chez toi et te rappelle probablement « beautiful bastard ». Normal! C’est le même éditeur  » hugo new romance », qui a probablement flairé l’engouement de la gente dindesque pour le genre…

A l’approche de ces quelques lignes, je te vois froncer des sourcils… Crossfire? Fifty shades? Vu et revu à en frôler l’overdose.

Du boss successful et de la nenette tirée à 4 épingles, on n’en veut plus. Du sexe borderline dans un coin crasseux d’un immeuble de bureau, des brûlures de tapis et de la jupe chanel troussée à tout va…Ce n’est pas réel, bien a delà de l’imaginaire de la ménagère…Du baisodrome de mr NUANCE avec tout son matériel ou de la vulgarité(teintée d’amour qu’il dit) de mr bastard s’en est trop!

On veut du réel, du possible, de l’envisageable…Une touche de pourquoi pas teintée d’un brin de c’est possible. Et un peu d’amour. De passion. D’interdit. Et d’étreinte.Planer au dessus du quotidien parfois un peu lisse…

 

4ème de couverture

Depuis près de deux ans, Kiera vit une relation amoureuse paisible avec Denny, petit ami attentionné, tendre et dévoué. Une vie de couple parfaite s’annonce. Mais rien n’est jamais si simple en amour…
Lorsque Denny obtient le job de ses rêves à Seattle, Kiera le suit à l’autre bout du pays et poursuit ses études. Ils s’intallent alors en collocation avec Kellan, chanteur de rock et incorrigible tombeur. Kiera, serveuse dans le même bar que lui, est troublée par ses regards appuyés, au point que son gentil petit ami lui semble bien fade. Ce dernier, garçon studieux et courageux, ne manque pourtant pas de qualités. Quand Denny annonce qu’il doit partir deux mois pour son travail, c’est Kellan qui console Kiera. Une amitié qui aide la jeune femme à supporter la solitude. Mais en une nuit, tout va basculer et aucun des trois n’en sortira indemne. Les hésitations de Kiara que l’on suit tout au long du roman la porteront d’un homme à l’autre entre amour, amitié et passion.

 

Image

Les personnages ne sont pas très complexes. Nous avons Denny, jeune homme talentueux, attentionné, bref, le mec à marier. Et puis à ses côtés, Kiara, qui à l’instar des habituels livres un peu sensuels du genre, est une fille plutôt simple, dont on ne fait pas outrageusement l’éloge de la beauté, une fille comme nous, avec son lot de gourderies…Et il y a Kellan…Kellan, c’est le Damon d’Elena, l’Eric de Sookie, le Loki de Thor(enfin, t’vois ce que jveux dire), le Jacob de Bella, du badboy, à l’état pur, coureur de jupon, qui déclenche des cohortes de fans énamourées…Pas forcément des plus beaux, mais ce côté un peu froid, inaccessible et intouchable qui nous rend pour la plupart, un peu folles…Car dans les films et les séries, ce sont toujours ces vilains-là qui titillent notre imagination. Et ce sont les agneaux que nous épousons. Sécurité, confiance et amour.

Ce playboy sans émotion, qui papillonne de fleur en fleur, le côté défi qui nous anime toutes…Lui, cet intouchable, ce côté puissant et envoutant,ce coeur de pierre, capable de fondre devant une fille toute simple…

Et ce trio amoureux va te tenir en haleine du début à la fin… Qui va-t’elle choisir, va t’elle passer à l’acte?

Tu n’as plus qu’à te plonger dans les 3 volumes de S.C. STEPHENS…plus de 500 pages de sensualité…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10 réflexions sur “j’ai été… »indécise »…et j’ai lu

  1. pingsheuse dit :

    c’est une trilogie? du sensuel, du pas touche minouche sur 3 volumes ? tu es folle on va brûler nos culottes à ce rythme là 😉 moi je suis entrain de lire « la possibilité d’une île » de Houellebecq, bin je ne serais pas contre un peu de sensualité parce que les chatte-bite tout cru pffff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s