Il n’y a pas de delit de préférence

Avoir le choix du roi. Deux enfants, un garçon, une fille.

Les aimer. Tous les deux. Autant. De tout son cœur.

Mais.

Différemment.

On ne peut pas aimer deux enfants de la même manière. Seule l’intensité est identique. Mais la manière diffère totalement. Forcément. Ceux qui pensent que l’amour est identique n’ont pas d’enfant ou qu’un enfant. Ils se fourvoient.

Les enfants nous apportent des choses différentes, que ce soit de part leur sexe, leur arrivée, leur contexte de naissance, leur tempérament.

Ca fait partie des questionnements de parents qui peut être source de grande culpabilité quand certaines personnes mal avisées s’en mêlent.

20150405_152421

Le père de V. craignait ne jamais pouvoir aimer autant J. à sa naissance.

Et il s’est avéré qu’il l’a aimée, il a appris à apprivoiser cette nouvelle nous et que non, on n’aime pas moins, on n’aime pas plus:

L’amour se multiplie au fil des naissances.

Et que dans le cœur d’un parent, une partie pour l’amoureux et une partie qui se multiplie, qui se multiplie pour les enfants.

Je me souviens avoir utilisé cette image pour une petite élève qui craignait que sa maman ne l’aime moins que sa sœur, étant plus litigieuse que son ainée.

Je pense à tout cela depuis peu car depuis la naissance de J. mais aussi depuis la séparation, des personnes m’ont reproché avoir plus de tendresse ou plus d’attention pour ma deuxième. Se basant uniquement sur les apparitions photos de Facebook. Quelle ironie. Peut-on quantifier  l’amour que porte un parent à son enfant au nombre de photos qu’il affiche?

Je ne vais pas reprendre ma fille quand je reprends mon fils pour qu’ils soient punis de manière égale si J. n’a rien fait.

J’adapte mon comportement et mes réactions au tempérament de chaque enfant. Et à leur besoin d’autorité. Et à leur besoin d’encouragement. Et à leur besoin d’attention.

Concernant V., je suis toujours à 1000% concernant l’écoute car il le demande.

Et qu’il apparaisse une photo sur trois n’indique pas une négligence de ma part mais tout simplement un manque d’envie de SA part d’y apparaître…

Mais mon amour reste identique.

Mais demandez donc l’avis des bisounours 🙂

3 réflexions sur “Il n’y a pas de delit de préférence

  1. luneetrustine dit :

    Rah là là les gens sont pénibles à juger sans cesse. Qu’ils regardent dans leur assiette avant de voir si toi tu as tout bien mangé. C’est vraiment petit de jauger au nombre de photos parues avec telle ou telle bouille. On appelle ça le superficiel, le factuel, le ponctuel, l’apparent et si on te connaît un peu on sait que dans ton nid douillet la réalité est toute autre.

    Allez ma caille, laisse parler les gens comme dirait la chanson.
    KISS et LOVE

  2. manou dit :

    Ton petit billet me fait chaud au coeur, car je suis actuellement dans ce questionnement, dans cette crainte de sans moins l’aimer, de délaisser mon fils, mon petit bébé d’amour, alors que ça petite soeur pointera le bout de son nez dans quelques mois….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s